{Flash} Ma haine des banques !

2123174_comment-les-banques-peuvent-surmonter-le-defi-du-numerique-174972-1.jpg

 

Le titre peut sonner racoleur, mais cette haine est spécifique, la richesse étant en général le fruit d’un dur labeur. Mais cette catégorie n’est pas à l’ordre du jour !

Je parle de cette richesse qui se construit sur des inégalités de redistribution , ou le capital vaut bien plus que l’Homme, ironie du sort quand on sait que cet argent est une création humaine , qui a pris le dessus sur ce dernier , pour le contrôler , elle est même allée plus loin , elle s’est institutionnalisée , désormais elle te parle au nom d’un système, celui de la banque, le représentant officiel de l’argent ,qui défend ses droits , ironie encore une fois , l’argent y emploie des Hommes , le créateur est devenu esclave , la création est devenue maître.

L’argent s’offre à vous , il coule à flots, mais il faudra se montrer généreux quand il daignera vous recevoir dans son temple , car comme toute divinité ,elle se laisse amadouer par les présents , pas ceux du passé ,l’or et autres matériaux précieux, mais bien ceux aujourd’hui , car si les matériaux précieux ont perdu leur intérêt , l’intérêt lui est toujours présent , mais il se mesure en % , et le % en question varie en fonction de l’humeur de la divinité , il n’est donc pas fixe , et si par chance vous en trouvez un , sachez que vous êtes bénit des dieux.

Pour percer dans le monde de l’argent il faut vendre son âme à la banque centrale , car en souscrivant à un crédit on devient un sympathisant , mais aux yeux de l’argent ce n’est pas suffisant pour avoir ses faveurs, il faut bercer dans son monde , devenir banquier , servir ses intérêts.

Tu veux de l’argent ? Tu me devras de l’argent , tu meurs de faim ? , je te nourris , mais tu me mangeras à la main , comme un gentil petit chien , mais ne pense pas que parce que tu risques de crever , même devant mes yeux, que tu l’auras , désormais, vivre se fait sur dossier , tu le déposes à ta banque la plus proche ,et on te répond dans les plus brefs délais , c’est fou comment ils sont arrivés à introduire cette notion d’appartenance , »Ta banque » , elle est à toi, mais au final c’est elle qui te possède et non pas l’inverse !

Si le dossier est accepté , le client est heureux , surtout si c’est celui de la maison , car oui la pierre à prix de la valeur , l’âge de pierre est de retour , et à creuser un peu c’est cette même banque qui a fait que cela arrive ,car c’est aussi une banque d’investissement , elle investit , donc injecte du venin dans l’économie , un surplus qui sur du long terme fera perdre de la valeur à la monnaie (Régulation ? , tant que ça profite aux banques, il n’yen n’aura pas ) . Mais toi de ton côté, ça fait un bail que l’on ne t’as pas augmenté, Donc pour la même quantité de venin , il te faudra prier plus . Pour arriver à un point d’impuissance ou le rapport entre tes besoins et ton revenu est déséquilibré , et c’est à ce moment que tu reçois cet SMS de ta banque « Besoin d’arrondir votre faim de moi » ? , une banque réactive qui se soucie du besoin de son client , le rêve , ne l’oublie pas c’est TA banque !

Cette notion de nécessité est l’une des forces de l’argent, vous avez un salaire et il ne vous suffit pas ? on est la , mais votre maison sera la mienne jusqu’au dernier centime , et avec vos mensualités, vous aurez financé 2 maisons , une pour vous , et une pour votre banque ,car c’est votre banque après tout, donc si vous avez une maison et que la banque en a une autre c’est du pareil au même, kif kif !

Descendons un peu d’un étage , voire plus , parlons un peu du cadre, saches que tu ne fais pas partie de la secte , juste un esclave comme nous tous , un ouvrier comme un autre, donc le fait de porter un costard cravate et de parler Taux d’intérêt dans une terrasse de café branché , ne changera rien à ta triste réalité, la vraie discussion se fait dans des salons luxueux, dans des tours qui frôlent les nuages, toi par contre descend du tien , Mr BenBen attend son tour, et qui de mieux que toi pour la servir !

Plus bas encore dans la hiérarchie , on retrouve les chargés de clientèle ,  c’est un peu le vendeur de chez Zara , sauf que lui il est cloué à un bureau , il tape à longueur de journée sur un PC interconnecté , avec des process qu’il a appris par cœur lors de son initiation , mais une bonne partie de ces vendeurs de venin , se voient plus important que le PDG , juste parce que de la où  ils sortent ont leurs répètent qu’ils sont la crème de la crème  , mais c’est  généralement des « sans expérience » avec un master en théorie dans la branche de leur choix , imbus de leurs personnes ….preuve en est ma malheureuse expérience avec l’un d’eux , via la lettre de plainte que j’ai déposé dont voici les contours

 

Casablanca, le 10/11/2017

À l’intention de Mr/Mme le responsable des réclamations

Monsieur,

Je vous adresse cette lettre de réclamation au sujet d’un incident grave survenu au sein de l’une de vos agences sise au Quartier XXXXX ou je détiens un compte ( Num :XXXXXXXXXX).

J’ai effectué un transfert de compte à ladite agence pour des raisons de proximité le premier contact que j’ai eu avec la commerciale n’était pas des plus chaleureux, l’accoutrement l’était encore moins vu qu’elle s’est présentée à moi en sandales de maison , première impression que l’on mettra sur le compte d’un «accident » , accident qui s’accentuera quelques visites plus tard   pour donner lui au final à l’incident qui fait l’objet de cette réclamation.

Voulant faire un transfert d’argent pour le compte d’un tiers lui-même client Banque populaire je me présente devant votre commerciale pour rappel il a fallu que je lui demande si c’est mon tour pour qu’elle me demande de venir, inutile de préciser que c’est normalement le contraire qui devrait se faire.

Je m’installe , et ne connaissant pas les procédures exactes pour un virement , je présente ma carte bancaire  , la réaction de mon interlocutrice semble sortir de nulle part, car elle me demande « Qu’est ce que c’est que ça » , bizarre pour quelqu’un qui travaille à la banque , le fait de reconnaître une CB ne nécessitant pas des études poussées pour autant, il est aussi nécessaire de mettre l’accent sur le ton sarcastique et hautain de la réponse , étonné de ladite réponse je pose la question pour savoir si elle ne savait pas ce qu’une carte bancaire était , elle enfonce le clou en présumant que non elle ne sait pas ce que c’est , l’exemple parfait de la provocation pure .

Monsieur , il est affligeant de voir qu’un chargé de compte puisse parler de la sorte à un client et en plus un client de longue date et ayant fait partie de la famille  de votre Banque depuis ma naissance , ma mère étant l’une de vos retraités . Inutile aussi de préciser que le rôle d’un responsable à ce poste est de conseiller et surtout de rester courtois en toute circonstance , la responsable en question à qui j’ai eu à faire  a réussi l’exploit de bafouer tous ces principes-là en quelques secondes et sans le moindre remord, je clôture la description de cet incident en rajoutant que les derniers mots de madame furent : « faites ce que bon vous semble , allez leur dire même ou je travaille » , inutile d’interpréter ces propos pour deviner que ceci est une provocation sans pareil, et surtout un mal qui touche à l’image de la banque pourtant réputé pour sa proximité vis-à-vis du client .

J’espère que cette réclamation recevra de votre part une attention particulière, et que les dispositions nécessaires seront prises dans les plus brefs délais.

Cordialement

 

 

Récit qui s’est soldé par un appel après 2 heures de la réception de la plainte ou la chargée de clientèle m’a parlé au téléphone, demandant des excuses, qu’elle regrette, que ….. Que ….. , voilà ce qui arrive quand on ne se prend pas pour de la merde , on finit par en recevoir une en pleine face !
Dans le monde il y’a les banquiers, les vrais, et il y’a ceux qui creusent leurs propres tombes, toi qui lis ces lignes tu creuses (Toi aussi la connasse de  chargée de clientèle !!!!)


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s